Comment devenir juge
Accueil 
Club 
Membres 
Standards 
Historique 
Expositions 
Epreuves 
Elevage 
Chiens 
Formulaires 
Actualité 
Photos 
Forum 
Revues 
Boutique 
Partenaires 
Liens 
Contact 

 

[Comment devenir juge][Expositions Nationales d'élevage][Expositions Régionales d'élevage][Expositions Spéciales d'élevage][Diverses Expositions][Première Exposition]

 

COMMENT DEVENIR JUGE :

 

Extrait du REGLEMENT DES JUGES ET DES EXPERTS CONFIRMATEURS

 

Art 19 - Compte tenu des chapitres précédents, il est essentiel que le juge reçoive une formation solide, sans qu’elle soit compliquée. Il s’ensuit que la philosophie de ce règlement vise à rendre l’association de race davantage responsable du candidat qu’elle propose et à se rappeler que la fonction du juge est primordiale pour la sélection, et que c’est donc là le principal critère à retenir pour sa nomination.

Il est le maître d’œuvre dont la cynophilie française a besoin pour atteindre son but datant de 1882, savoir :

L’AMELIORATION DES RACES DE CHIENS EN FRANCE.

L’association de race doit donc être spécialement vigilante dans la désignation de ses futurs juges, notamment pour une première nomination. La Commission des juges et du L.O.F. de la S.C.C. qui se réunit deux fois par an, gère l’ensemble du corps des juges.

Art 20 - 1ère NOMINATION

Candidature.

Conditions d’accès à la fonction de juge

a- Un livret de candidat juge, avec feuilles détachables et souches suivra la candidat dans toutes les étapes de formation jusqu'à la fin de ses stages

Ce livret comprend 4 liasses de tryptiques concernant :

• les secrétariats de ring (5 tryptiques)

• les assessorats (8 tryptiques)

• les jugements parallèles (3 tryptiques)

• les jugements de stagiaire (4 tryptiques)

b- Le candidat doit être français, ou étranger résident fiscal en France, majeur, âgé de soixante ans maximum au moment du dépôt de candidature à la S.C.C. étant donné que son dossier d’entrée en stage, établi par l’Association de Race doit être présenté à la Commission des Juges et du LOF avant l’âge de soixante cinq ans.

c- Le candidat devra satisfaire, au moins, aux conditions suivantes :

• avoir élevé dans la race depuis 5 ans et possédé un affixe depuis au moins trois années

• avoir présenté des chiens de son élevage et obtenu des qualificatifs EXCELLENT.

• être membre du club depuis cinq ans en tous cas.

La première candidature de juge d’un membre de Comité de club est soumise à une condition préalable de 2 ans de présence à ce Comité.

• avoir manifesté un intérêt notoire pour la fonction et son environnement(exemple: organisation de manifestations, journées de race, régionales d’élevage, baby show, commissariats de ring etc...)

Ces actions sont appréciées par l’Association de race tutélaire. Les convenances personnelles ne doivent pas être un critère de pré-sélection.

• ne pas avoir fait l’objet d’une sanction de la S.C.C. ni d’une quelconque condamnation de la part des tribunaux ayant entraîné la perte de ses droits civiques.

• Avoir déjà une bonne notion des règlements généraux de la Cynophilie française.

• Ne pas être professionnel selon la définition de la S.C.C. c’est à dire ne pas pratiquer à titre principal le négoce (achat et revente de chiens). Un juge qui deviendrait professionnel après sa nomination sera radié de la liste des juges.

d- Ces conditions font l’objet d’un dépôt à la S.C.C. par l’Association compétente qui atteste qu’elles ont bien été remplies par le candidat, sous forme d’un dossier technique qui sera examiné par la Commission ad hoc.

Art 21 Contrôle des dispositions à la fonction de juge

Toutes les conditions étant réalisées, le candidat devra alors, toujours sous la responsabilité du club, suivre le cursus suivant, étant donné que certaines conditions auront déjà pu être remplies avant le dépôt du dossier de candidature.

 

Il devra effectuer quatre secrétariats de ring, avec au moins deux juges différents, afin de :

• Se familiariser avec l’environnement d’expositions ou concours canin.

• Acquérir et utiliser le vocabulaire cynotechnique

• Rédiger correctement sur le carnet les commentaires de jugement

• Observer les façons de faire des juges

• Observer le comportement des concurrents vu du côté juge

• Procéder à la rédaction ou préparation des autres documents afin d’accélérer et de faciliter les opérations de jugement cartons de qualificatifs

formulaires de confirmation

lecture des identifications

• rester sous les ordres et à la disposition du juge

• s’interdire TOUS COMMENTAIRES à propos des jugements.

 

Après les classements le secrétaire candidat pourra interroger le juge et lui faire part de ses observations.

Art. 22 - FORMATION DES FUTURS JUGES

a- Principes

L’Association de Race doit :

• améliorer la compétence technique des candidats dans un esprit de rigueur lié à leurs futures responsabilités

• veiller à l’harmonisation de toutes les étapes du cursus afin de gommer des discordances susceptibles de s’appliquer à d’autres races par le biais des extensions éventuelles.

• bâtir une procédure claire et contrôlable.

• faire en sorte que le candidat effectue un travail personnel extrêmement sérieux afin de parfaire ou d’acquérir des connaissances sur des sujets auxquels il sera confronté un jour ou l’autre. Il faut que le postulant prenne bien conscience que les exposants sont des personnes de plus en plus ouvertes et dont la culture cynophile est à prendre en considération. Il appartient au juge, en tant qu’éducateur et par ses explications, de parfaire les connaissances des présentateurs, s’ils le désirent.

b- Documentation

Le candidat doit étudier toutes les matières contenues dans les ouvrages destinés aux futurs juges. Ces recueils de connaissances constituent deux documents exhaustifs sur lesquels seront posées les questions de fin de stage au titre de contrôle du savoir du candidat (Document Technique et Règlements Généraux de la Cynophilie Française).

Aucune question ne sera posée qui sorte du cadre de ces 2 documents.

Art 23 - Programme :

1er Document : « Document Technique »

disponible à la S.C.C.

• Avant propos

• Introduction

• Anatomie élémentaire, squelette, appareil locomoteur (25 pages avec planches)

• Morphologie et Extérieur :Régions, robes, pelage, appendices

• Comportement social

• Allures et déplacement

• Génétique : notions élémentaires

• Notions de Standard et de Type

• Elevage et reproduction.

• Principes et théorie du jugement

 

2ème Document « Règlement »

• Règlements généraux de la Cynophilie Française

 

Les Associations de races ou divers centres de formation agrées par la SCC pourront organiser des sessions préparatoires si des candidats juge le demandent.

Art 24 - L’examen de l’Association de race

L’examen se fera après les quatre secrétariats de ring.

Si ces derniers sont satisfaisants, le Club, seul responsable, peut alors décider de faire passer l’examen probatoire au candidat.

 

Dès que celui-ci s’estimera prêt, il adressera sa demande au Club de race.

 

L’examen écrit sera organisé par l’Association de Race à sa convenance, en veillant à placer le candidat dans de bonnes conditions, sans aide ni pression.

Il pourra se passer dans les locaux d’une Régionale sous la responsabilité de l’Association de Race et se faire à l’occasion d’une exposition Spéciale de race pour faciliter l’examen pratique.

 

La grille de notation, unifiée pour toutes les races, sera la suivante :

 

BAREME DE L’EXAMEN DE CLUB

Morphologie et extérieur,

Connaissance du standard 8 points

 

Appréciation de la personnalité 4 points

 

Connaissance des règlements de la S C C 4 points

 

Examen pratique 4 points

 

Chaque association de race fournira à la S.C.C. la teneur de l’examen sous forme d’une cinquantaine de questions simples parmi lesquelles cinq ou six seront tirées au sort.

Le résultat devra être égal ou supérieur à 13/20 (sans aucune note inférieure à 3) pour pouvoir être admis à la formation technique et pratique proprement dite.

 

N.B. : les Associations de race ou divers centres de formation pourront organiser des sessions préparatoires si des candidats juges le demandent.

 

Teneur de l’examen pratique :

Description à haute voix de quelques chiens de la race en présence d’un juge qualifié de la race.

Après réussite à l’examen probatoire le candidat sera envoyé en stage à la S.C.C.. où il subira, après explications, une vérification de son travail personnel puis un contrôle de connaissances techniques et un contrôle de connaissances des règlements généraux. La S.C.C. enverra au responsable du stage copie du travail personnel et de l’examen probatoire, pour permettre la personnalisation du stage.

Art 25 - Stage à la S.C.C.

Le stage est obligatoire pour tous les candidats quelle que soit leur formation antérieure, ne serait ce que pour assurer l’harmonisation des jugements.

Le travail personnel étant accompli, le stage à la S.C.C. se limite à des rappels de connaissances et à des éclaircissements sur des sujets ayant pu paraître obscurs pour certains postulants.

Il se tiendra à la S.C.C.., une fois par an et durera trois jours ainsi programmés :

a- Exposés à la discrétion des Professeurs désignés chaque année

Approfondissement éclaircissements à la demande des stagiaires : 2,5 jours, y compris un exposé sur le principe du jugement et sur les règlements généraux de la cynophilie.

b- Examen écrit puis oral ; après midi du troisième jour. Les copies portant sur une vingtaine de questions sont corrigées sitôt l’épreuve terminée. Après l’examen oral, qui a pour but de tester les réactions des candidats, leur facultés d’expression et de racheter éventuellement ceux dont la note de l’examen écrit se trouve comprise entre 12 et 13. Le résultat de son examen est communiqué immédiatement à chaque candidat et transmis à la SCC.

c- Résultats

Les candidats ayant obtenu une note au moins égale à 13 sont admis

Ceux ayant obtenu une note globale entre 10 et 13 sont ajournés sauf ceux qui auraient pu être rachetés.

Ceux qui ont obtenu soit moins de 10 à l’écrit ou une note globale inférieure à 10 sont définitivement éliminés.

 

Lorsqu’un candidat fait l’objet d’un rapport trop défavorable lors du stage, le club qui l’aura présenté pourra faire l’objet d’une observation.

 

Un candidat ajourné peut se représenter l’année suivante.

Après le deuxième ajournement, le postulant est éliminé définitivement des candidats juges.

Les copies corrigées et les résultats sont transmis à la S.C.C. qui les conserve dans le dossier du candidat.

Les résultats sont communiqués à l’Association de race et au candidat par la S.C.C.

Le candidat qui a réussi l’examen de fin de stage peut alors effectuer des assessorats en vue d’assurer sa formation pratique. La liste des candidats est communiquée régulièrement aux juges formateurs de la race concernée par l’Association qui gère ces races, si elle a nommé des juges Formateurs.

d- Date limite d’inscription à la session

3 mois avant l’ouverture de la dite session. Les Associations de race devront prendre leurs dispositions pour faire passer suffisamment tôt l’examen du club.

 

 

 

[Accueil][Club][Membres][Standards][Historique][Expositions][Epreuves][Elevage][Chiens][Formulaires][Actualité][Photos][Forum][Revues][Boutique][Partenaires][Liens][Contact]

Copyright(c) 2010 Club du Bleu de Gascogne Gascon Saintongeois Ariégeois. Tous droits réservés.